Films et Intervenants

Publié le par festivaldebonnet2011

Ouverture du festival :

 

 

04j-tsunami-two-weeks-later-29-03-11-fukushima-npp-fukushim

 

Fukushima, 6 mois après.

 

Montage vidéo d'une vingtaine de minutes sur l'histoire du nucléaire jusqu'à la catastrophe de Fukushima et ses conséquences toujours non maitrisées.

 

Intervention de Mr Idéki KITAMAKI,  chercheur de la Maison des sciences de l'Homme, accompagné de l'ACRO (Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l'Ouest) présente au Japon.

 

 

Projection-débat du samedi :

 

 

dechets-le-cauchemar-du-nucleaire

 

"Déchets : Le cauchemar du nucléaire"  d'Éric Guéret et Laure Noualhat

 

Si l'énergie nucléaire, ''réputée propre et sobre est souvent présentée comme une formidable alternative à l'épuisement des ressources fossiles'', qu'en est-il des déchets que ''l'industrie prétend pouvoir recycler''? ''Qu'en est-il réellement, quel héritage pour nos enfants, et les enfants du futur ?'', s'interrogent les auteurs qui ont mené une enquête en France, Allemagne, Grande Bretagne, Etats-Unis et Russie.

En partant à la quête de ''la vérité sur les déchets'', le film ''Déchets, le cauchemar du nucléaire'' également réalisé par Éric Guéret ''a l'ambition de donner enfin à chacun les clefs pour comprendre des choix qui pèsent lourd dans l'avenir de l'humanité''.

 

Extrait :

On est dans les champs. Au loin, on distingue les bâtiments de l'usine nucléaire de La Hague, dans le Cotentin. Les personnages discutent des mesures de radioactivité effectuées aux alentours. Le responsable des mesures d'Areva parle : "On est dans le bruit de fond de la radioactivité." La journaliste : "Si on ne parle pas de contamination, on parle de quoi? " Le responsable cherche ses mots, finit par répondre : "Moi, je parle d'absence d'impact, enfin, il y a, euh, bon, enfin, on va la refaire, là, parce que je…" Oui, si on ne parle pas de radioactivité, de danger et de santé à propos des déchets nucléaires, on parle de quoi ? D'une fiction. 

 

 

Débat animé par Laure Noualhat

 

 

 

 

 

Projection-débat du dimanche :

 


au pays du nucléaire

"Au pays du nucléaire" de Esther Hoffenberg


 

France, Normandie : la région la plus nucléarisée de la planète. Avec humour et sérieux,

Esther Hoffenberg voyage dans les méandres d’un secret bien gardé : le nucléaire et le retraitement de ses déchets.

En interrogeant à la fois les habitants et les représentants politiques, associatifs et industriels, la réalisatrice dévoile les nombreux aspects d’une réalité angoissante, aussi invisible qu’irréversible.

Que signifie vivre avec le nucléaire ?

Nous voici au coeur d'une des préoccupations écologiques et politiques majeures de ce millénaire, en France comme ailleurs.

 

 

 

 

Débat animé par Esther Hoffenberg et l'ACRO

 


Commenter cet article

acro 12/09/2011 14:25


ACRO ne signifie pas Agence (on laisse cela à l'ANDRA...), mais Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l'Ouest